Ce n’est pas forcement nouveau, mais je me considère comme assez romantique.

Par exemple, j’imagine assez bien une ballade à 2 dans une forêt, sous la pluie, à sentir l’odeur de l’herbe et du bois mouillé. Je suis assez penché pour des déclarations avec des poèmes, ou d’une soirée allongé tranquillement au coin du feu.
Pourtant, j’ai de plus en plus l’impression que le romantisme est devenu quelque chose de « démodé », voir « ringard ». Là ou je vois une ballade en forêt, la plupart des personnes (des filles) à qui j’ai demandé voient plutôt un terrain de jeu pour courir et se rouler par terre. Les déclarations et poèmes ont plutôt tendance à faire rire.

J’ai toujours cette impression de vivre en décalé, d’avoir une mentalité qui date, de pas être au goût du jour. Une mentalité moyen-ageuses, comme j’aime dire.

Pourtant, je pense que le romantisme est assez lié à la personnalité. Ça vous parait évident, mais attendez que je vous explique plus en détails. Par exemple, en ce qui me concerne, je suis quelqu’un d’assez calme (informaticien et flemme oblige). Je n’aime pas trop les fêtes avec la musique a plein volume, où tout le monde se jette contre tout les autres. Je préfère une soirée bien au calme, à discuter, par exemple, ou faire des jeux sympa.

C’est peut-etre cet aspect de ma personnalité qui m’empêche de rencontrer du monde, et donc, par exemple, provoque mon célibat. Mais je n’aime pas vraiment cette idée de « draguer » en boite (d’ailleurs, vous savez pourquoi on appelle ça une boite ? Parce que on peut trouver des thons !! Ahahahah. Pas drole.). Parler avec quelqu’un en étant entouré de bruit est stupide, on entend pas forcement ce que la personne a à nous dire. Mais ce n’est pas le débat.

On pourrait donc penser que le romantisme n’est en fait qu’une forme de flemardise et de tranquillité. Enfin, en partie tout du moins.
Il y a sûrement le coté un peu rêveur, voir fleur bleu qui joue aussi, ce dont je dispose également.

Le romantisme est donc sûrement une mentalité qui se perd, avec toutes les nouvelles technologies et activités (c’est sûr qu’une discothèque est pas exactement comme un bal du moyen-age), et je trouve ça dommage.

Ce n’est sûrement pas ça qui me fera changer, en tout cas, je préfère mourir seul et romantique (comment ça je suis bête ? Allez vous faire cuire un LOL, hein !)

Partager :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrShare on StumbleUponPin on PinterestShare on RedditEmail this to someone