Vous le savez déjà sûrement, je suis un gros consommateur de jeux vidéo, Quel que soit le média : Jeux, livres sur le jeu, émission sur des jeux, live sur des jeux… En toute logique, j’écoute également des podcasts sur les jeux vidéo (mais pas que !).

Les podcasts sur ce média sont légions. Les bons podcasts, par contre, c’est déjà plus rare. Mais alors les podcasts qui sont bons dès leur lancement, ça se compte sur les doigts d’une main. Et encore, les petits doigts d’une petite main.

 

Je vais donc vous en présenter l’un d’entre eux, qui m’a vraiment tapé dans l’œil (enfin… dans l’oreille) dès la 1ere écoute, il s’agit de La Caz’ Retro.

 

Les membres de gauche à droite : Dopamine, Mikadotwix, Gerfaut, Loupign, Anfalmyr, Subby_kun, Professeur Oz et Biskot

 

La Caz’ Retro est une émission ayant commencé le 20 Octobre 2011. Elle réunissait plusieurs passionés de jeu vidéo, et avait pour but de faire découvrir les jeux rétros les plus marquants. Chaque podcast commençait d’ailleurs par ces mots : « Bienvenue sur le podcast de la Caz’ Retro, l’émission qui revient avec passion sur ces vieux jeux qui ont marqué une génération de joueurs, que ce soit par leur qualité, ou au contraire par leur médiocrité ».

 

On retrouve ainsi cette volonté de parler, non pas forcément de jeux en particulier, mais bien d’une époque dans laquelle on se replonge avec la Caz’ Retro !

 

L’équipe est composée de plusieurs personnes, et chaque podcast change les intervenants, selon les expériences de chacun.

 

Le podcast est composé de plusieurs parties, abordant différents points du jeu ou de la série évoquée, et vous pourrez donc connaître le 1er contact des intervenants avec le jeu en question, l’argus, les différentes anecdotes existantes, ce qu’en disait la presse à l’époque, et bien évidemment tout ce qui compose le jeu (histoire, gameplay, graphisme).

 

Ce que j’apprécie dans ce podcast, c’est qu’on ressent énormément la passion pour le jeu vidéo qui anime les membres, couplé au fait que tout se passe dans une ambiance très détendue. C’est bien simple, à l’écoute, on a qu’une envie : Discuter avec eux, participer, partager nos expériences. Et pourtant, même sans être sérieux, les émissions sont très pointues, et on peut donc se retrouver avec 1h30 pour parler simplement de Tetris. Ils n’hésitent d’ailleurs pas à s’éloigner parfois des sentiers battus pour aborder des jeux pas ou peu traités en podcast : Zone of the enders, Castlevania Rondo of Blood ou Phantasmagoria.

 

A côté de ça, le site propose beaucoup de petits plus qui font la différence.

Par exemple, on retrouve régulièrement « La Caz’ Retour« , émission vidéo enregistré en live où un Cazeur joue aux jeux cités dans le podcast.

Chaque été, on peut aussi voir sortir des « Bonus Stage« , émission cette-fois ci plutôt dédié à une personne où un site internet.

Également, certains podcast « Hors série » ne sont pas dédiés à un jeu, mais à ce qui touche au jeu vidéo (Le multijoueur, les trucs et astuces, le passage à la 3D, les niveaux aquatiques).

Et honte à moi, j’ai oublié de parler du travail du Mr Biskot. Même si on le retrouve très peu dans les podcasts, ce dernier est toujours présent en tant que dessinateur, déjà car c’est le dessinateur des avatars des différents membres ainsi que de la bannière, et également par ses strips, tous les 15 jours, abordant avec humour différents aspects du retrogaming.

 

Enfin, environ une semaine avant chaque podcast, le Cazeur Mikadotwix propose une énigme sous forme d’image, indiquant le sujet du futur podcast. Et autant dire qu’il faut avoir l’esprit très tordu pour comprendre les énigmes proposées :

 

Il fallait deviner "Max Payne", comme vous vous en doutiez.

 

 

Pour conclure, si vous vous en souvenez, j’avais dit que Les démons du midi était un podcast que j’aurais rêvé de faire. La Caz’ Retro, c’est la même chose.

J’apprécie énormément leur travail, et il n’est pas rare que j’achète dans la foulée un jeu que je ne connais pas, après avoir écouté leur podcast. Il faut évidemment être assez penché sur le retrogaming pour apprécier, mais si c’est le cas, foncez, vous ne le regretterez pas.

 

Et n’oubliez pas, le retrogaming est l’avenir des consoles next-gen !

Partager :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrShare on StumbleUponPin on PinterestShare on RedditEmail this to someone