Aah, en voila un débat qu’il est intéressant et qu’il sent bon.

En 1er lieu, vous pourrez me demander pourquoi opposer ainsi le rap au métal. C’est une bonne question et je vous remercie de vous l’avoir posé.

Maintenant, en ce qui concerne la réponse…Je dirais que cela provient du fait qu’il y a longtemps, très longtemps (dans une galaxie lointaine, très lointaine), sur un forum, il y avait un débat de ce genre, et…Et voila, mon manque total d’imagination fait que je refais ici même ce débat, parce que bon, faut bien faire vendre, et c’est pas ici que vous trouverez des photos de Laure Manaudou Nue (voila, ça, c’était pour faire venir quelques visiteurs en plus grâce au référencement).

Bien, comme on me l’a pété et répété a l’école, je ferais selon la tradition de toute argumentation se respectant. Je commencerais donc par une introduction, sans index (qui a dit « Dégueulasse » ?), puis mes avis sur ces 2 type de chansons, et enfin, je terminerais par THE conclusion de la mort big of death combo * 2 kthxbye LOL. Enfin j’espère.

Une première et bonne chose a savoir en ce qui me concerne : Je n’aime pas ces 2 styles de musique. En général, je classe de manière bête et méchante ceux qui écoute du Rap dans la catégorie racaille, et ceux qui écoute du Métal dans la catégorie gothique. Bon, il arrive évidemment que ca ne soit pas le cas, mais sauf preuve du contraire, c’est en général le constat (stupide, oui, je sais) que je fais. bon, ma tendance concernant les metalleux est moins décisive depuis peu, car j’en connais plusieurs, qui, en plus d’être sympa (et oui, ce n’est pas incompatible), ne sont pas gothiques.

Une 2eme chose a savoir : J’ai une légère (mais quand même très légère) préférence pour le Métal, pour des raisons que je vais évoquer plus tard, parce que si je les évoque maintenant, ca va gâcher ma partie sur le Métal, et après, je vais être triste, je vais pleurer, je vais voir tout noir (Ta gueule !), puis 2 fois tout blanc, et ensuite je vais manger des snickers en regardant des passants repeindre leur chien en bleu (KAMOULOX), et on va me prendre pour un fou, C’EST ÇA QUE VOUS VOULEZ ??? (Fiiou, calme Mopral, prend tes cachets bleus, remet ta camisole, et tape ton article).

Bien, donc, une 4eme chose a savoir (D’ailleurs, vous saviez que dans la vie, y a 3 sortes de personnes, ceux qui savent compter, et ceux qui savent pas ?), c’est que il existe quelques exception a la règle, qu’il arrive que j’aime certaines chansons qui sont plus ou moins du Rap ou du Métal (vous comprendez pourquoi je dis plus ou moins). Pour l’occasion, vous n’aurez pas 1, mais 2 chansons à écouter, une de chaque style de musique, qui seront les rares exceptions dont j’ai évoqué l’existence ci-dessus, si votre mémoire est bonne et si vous avez gentiment tout lu.

1- Le rap qui est trop de la balle et qui vous fait kiffer grave la vibes dans votre corps (Yo zy va)

Le rap, donc. C’est caca. Bouh. C’est vrai ce que je dis. Na.

Voila, maintenant, on peut passer au Métal

Tu te fous de qui, la, c’est ça que t’appelle une argumentation ? Tu va nous faire un truc mieux que ça ou tu sera privé d’Internet !

Maiiiiis euuuh :'(

Bon, ok, je vais étoffer un peu, si c’est demandé si gentiment.

Ferme la et écris

Moi aussi, je vous aime :)

Bien, donc, le rap, qu’est-ce, a la base ?
Pour comprendre l’explication qui va suivre, il faut savoir que je décompose une chanson en 2 parties : La musique, et les paroles.
Si vous êtes malins (et vous l’êtes, sinon, que feriez-vous ici ?), vous aurez compris qu’une musique est différente (pour moi) d’une chanson, de par l’absence de paroles (dans la musique, donc…comment ca c’est pas clair ?). Je ne développerais pas mon avis sur les pseudo-chansons qui ont une bonne musique mais un manque profond de sens dans les paroles, car ce n’est pas le débat ici (enfin, quoique…).

Partant de la, est-ce que le rap peut-être qualifié de chanson ? A ce niveau, je dirais non, du fait, cette fois, de l’absence de réelle musique (si on passe outre les « poum poum tchic » qui passent en continue en bruit de fond). Le fondement de cette « chanson » (je ne connais pas le terme exacte pour qualifier le rap.) repose donc sur les paroles. Et c’est la qu’arrive le problème.
Je ne doute pas qu’a son commencement, les paroles avaient un sens. C’était en général de la musique de banlieue (et vlan, le gros cliché), réalisé par des jeunes qui protestaient plus ou moins contre leurs conditions de vie. C’était donc une sorte de message, pour dénoncer ou informer de ce qui se passaient dans leur cités au quotidien. C’était plus ou moins une manière de faire réagir le gouvernement, et, pourquoi pas, d’améliorer leurs conditions par l’argent récolté par la vente de disque. On peut donc admettre qu’a la base, l’intention était plutôt bonne, et les paroles censés.
« Était ». Car tout le problème est la. Ce qui était d’actualité dans le temps ne l’est plus aujourd’hui.

Le rap se résume aujourd’hui a des « suck bitch, suck bitch », que vous traduisez évidemment par « Chaussette plage, chaussette plage ». D’ailleurs, je vous recommande chaudement le spectacle de Denis Marechal sur le rap (d’où est tiré la blague, d’ailleurs), il vaut le coup, et montre bien ce qu’est devenu le rap. Mais, alors que l’on constate, pour la plupart, l’absence totale de thème, à part les filles en string, les jacuzzi, etc, les autres étalent en général des chansons bourré d’insultes inutile, de violence, et autres joyeusetés. Et, les jeunes cons voit dans ces insultes un truc de vrai rebelle, parce que les gros mots, c’est caca-boudin, et la violence, c’est trop un truc de bogoss, tu vois, wesh.

Personnellement, donc, je ne suis pas vraiment pour le rap, entre la musique se résumant a 3 percussions (quand on a de la chance), et les paroles dignes d’un syndrome de la Tourette. Je préfère encore largement le slam, qui, en l’absence de musique, est principalement orienté sur le sens des paroles. D’ailleurs, un humoriste (dont je ne me souviens plus du nom) a dit : Le slam, c’est le cousin du rap, sauf que le slam est allé a l’école.

Voila qui résumé bien ma pensée, et va me permettre d’enchainer sur la 2eme partie : le Métal

2- RAAAH METAL RAAAAH SATAN KILL KILL RAAAAH HEADBANGGGG OOOH YOU TOUCH MY TRALALA

Et on arrive maintenant au Métal. Le fameux métal, dont vous avez pu voir un article ici-même, qui consiste, donc, a faire un maximum de bruit en rotant d’une voix grave pendant qu’un épileptique professionnel de StepMania tape sur des tambours et des assiettes en cuivre qui n’ont rien demandé. Ainsi, qu’est ce que je reproche a ce bruit (olol, je vais me faire maudire), mise a part les raisons évoquées ci-dessus ? Et bien…pas grand chose de plus.

En fait, ce qui me déplait, dans le métal, je pense, c’est l’aspect « violent » dirons nous de la chose, le fait de devoir recourir à l’excessif, en forçant sa voix (je reconnais la performance pour le chanteur, mais je n’aime pas), et de faire un boucan énorme pour évoquer des sujets variés, comme la mort, Satan, ou les chansons de Phillipe Risoli. Bon, j’exagère peut-être un chouïa, mais l’idée est la. J’ai le tempérament plutôt calme, et je ne ressens pas le besoin de me défouler a travers une chanson en headbangant a mort (comprendre, bouger la tête comme…comme rien, personne dans la vraie vie bouge sa tête comme ca), et en hurlant que Satan a sacrifié son chien sur l’autel du sang, ou quelque chose comme ca. J’aime les nuances plus calmes, plus douces, le fait de pouvoir comprendre ce que dis le chanteur (ce qui explique que j’aime plutôt la chanson Française). Je n’ai jamais compris l’interêt d’avoir a crié plus que chanter les paroles, mais bon, les voies du Métal sont impénétrables.

Cependant, grâce a magnifique article de Draxx, dans un numéro du webzine 42, j’ai pu cerner mon type de Métal, et, il s’agit du Symphonic Métal. Hasard comme par hasard, c’est justement ce que je reprochais a ce type de chanson, le fait de ne pas être assez mélodieux a mon gout :shock:. Ainsi, je n’ai pas honte de l’avouer, quoi qu’on en dise, mais j’aime bien NightWish. Et ouais.

3- Conclusionnaganatationnisme

Finalement, tout ca pour dire quoi ? Et bien tout simplement que au bout du compte, je préfére le Métal au Rap, ou plutôt, le Metal Symphonic au Slam. Et de cette façon, on peut aussi conclure que je préfère donc la Musique aux Paroles (sachant que Musique + Parole = Chanson). Et donc, finalement, je suis bien comme tout le monde, a plutôt écouter la musique, sans forcement prêter attention aux paroles, ce qui fait le bonheur de bien des groupes. Je pourrais parler du groupe Superbus, pour ne pas le citer, dont les paroles sont une partie de Kamoulox a eux seuls, et qui sont pourtant toujours un succes (comme Uncle Benz benz benz).

Et c’est pourquoi je le proclame haut et fort : Lecteurs, Lectrices, on vous ment, ou vous spolie !

Partager :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrShare on StumbleUponPin on PinterestShare on RedditEmail this to someone