Posts tagged Humour

Adoprixtoxis, la planète mystérieuse

A la base, je comptais faire un seul article, avec toutes les sagas MP3 que je connaissais.

Et finalement, je me dis que c’est beaucoup mieux d’en faire un par saga MP3. Déjà, parce que ça fait un article de plus à chaque fois, et surtout parce que ça m’évite de faire un article de 20 km de long que personne ne lira.

Pour les quelques personnes qui n’ont pas eu le net ces 20 dernières années, le principe d’une saga MP3 est de faire vivre aux auditeurs une aventure exclusivement audio. C’est donc à chacun d’imaginer les personnages, lieux et situations, même si parfois certains médias permettent de mettre une tête sur les voix (le plus souvent, une BD, ou des artwork). Une saga MP3 peut être de différent genre, comme un film, (humour, horreur, fantastique, parodie, science-fiction), cela dépend de son ou ses créateurs. Personnellement, j’ai une préférence pour les sagas penchés sur l’humour et la parodie, ce qui tombe plutôt bien, car c’est peut-être ce qui se fait de plus (enfin après, je suis jamais allé voir les autres genres).

Autant le dire, la qualité des voix et du montage est très importante, et beaucoup de sagas sont mortes immédiatement après avoir été créées, n’allez donc pas croire qu’il s’agit d’un exercice facile.

Le Donjon de Naheulbeuk est sûrement la plus connue à ce jour, mais il en existe des milliers. Et j’exagère à peine, si on en croit cette liste

 

Ceci étant dit, attaquons-nous à cette saga.

Adoprixtoxis

 

Adoprixtoxis est une série qui a commencé en 2002, créée par Nico et Matt, et qui compte 18 épisodes (la série est terminée à l’heure actuelle)

Elle raconte l’histoire de l’équipe du vaisseau « Le Broken Mirror », composé du Capitaine Gloomy, de l’infirmière Syphilis, du scientifique Kellogs, du stagiaire Kévin (et son ours en peluche Teddy), et le robot K.R.O.T.E.

Alors qu’ils essayent de sauver un vaisseau ayant envoyé un signal de détresse, le Broken Mirror est attiré par un trou noir, les obligeant à atterrir sur la planète Adoprixtoxis, sur laquelle l’extraterrestre Zluglu ne tardera pas à les rejoindre.

La suite, je vous laisse la découvrir par vous-même.

Adoprixtoxis Persos

Adoprixtoxis est clairement une de mes sagas MP3 préférée, même si elle s’est fait détrônée par Reflets d’acides (j’en parlerais un jour…). Mais bon, y a pas de honte à être ma 2eme série préféré !

Comme je l’avais évoqué, j’ai toujours eu une préférence pour les sagas d’humour, et pour le coup, je ne suis clairement pas déçu. Adoprixtoxis regorge de moments stupides, de phrases bien senties, et surtout, de référence.

Autant le dire directement, Adoprixtoxis mise clairement la dessus. Star Wars, James Bond, Yu-Gi-Oh, Mario, Tortues Ninja, Le 5eme élément, Matrix… Je n’ose même pas compter le nombre de séries/films/jeux qui sont cités de manière plus ou moins évidente. Certaines référence comment évidemment à vieillir, mais autant dire que si vous êtes nés dans les années 80-90, vous y trouverez votre bonheur.

L’humour n’est jamais lourd ou répétitif, et l’ensemble s’écoute très bien, et de manière totalement fluide. En rédigeant l’article, je me dis que ce serait pas mal de trouver quelques extraits à écrire, mais je me rends compte que hors contexte, cela tombe un peu à plat. Donc pas le choix, va falloir que vous l’écoutiez !

En plus de tout cela, s’ajoute une histoire qui, si elle n’est pas forcément captivante au début, s’étoffe très vite et dans un univers assez décalé mais fouillé.

Au final, Adoprixtoxis est très bonne saga MP3 que je vous recommande totalement d’écouter, surtout si c’est votre 1ere, afin de vous mettre dans le bain tout en vous amusant. Pour info, au total, tous les épisodes cumulés durent 3h44, ce qui est très raisonnable (pour vous dire, je dois être facilement à 10 ou 15 écoutes intégrales)

Pour télécharger (légalement !) les épisodes, je vous invite à suivre ce lien.

Et comme je suis trop sympa et que je sais que vous êtes des sales feignasses, je vous propose, avec l’accord des créateurs, le 1er épisode en streaming :

A noter que les mêmes créateurs sont aussi à l’origine d’une nouvelle série, qui n’est pas encore terminée, La légende de Xantah

Partager :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrShare on StumbleUponPin on PinterestShare on RedditEmail this to someone

Poeme d’humour

La première fois quand je l’ai vue
J’ai tout de suite remarqué son regard
J’en étais complètement hagard

Dans ce jardin du Luxembourg
Je me suis dit Faut que je l’aborde
Pour voir si tous deux on s’accorde

J’ai déposé mon baluchon
Alors j’ai vu tes gros yeux doux
J’en suis devenu un peu comme fou

Quand je t’ai dis que tu me plaisais
Que j’aimerai bien te revoir
Tu m’as donne rendez-vous le soir

Et je t’ai dis Oh Pénélope
Que tu étais une sacrée belle fille
Que je t’aimerai toute ma vie

Quand dans ce lit de marguerites
Tu m’as caresse doucement la tête
Ma vie entière est une fête

Et sous les regards de la foule
J’ai pose ma main sur ta main
Vous voyez bien que ce n’est pas malsain

A l’ombre des eucalyptus
Je t’ai dit Je veux que tu me suives
Je te sentais d’humeur lascive

Alors comme ça dans les tulipes
Tu m’as fait une petite promesse
Gage d’affection et de tendresse

Si notre amour devait céder
Je n’aurais plus qu’a me faire prêtre
Je ne pourrai jamais m’en remettre

Car si un jour notre amour rouille
Je m’en mordrai très fort les doigts
Chérie vraiment je n’aime que toi !

 

Vous ne trouvez pas ca drôle ? Et bien relisez le poème, mais essayer de faire rimer le 2eme phrase avec la 1ere plutôt que la 3eme. Les mots viennent bizarrement d’eux même.

Partager :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrShare on StumbleUponPin on PinterestShare on RedditEmail this to someone

L’anti-drague (pour les filles)

L’homme :
 » On ne s’est pas déjà rencontré ? »
La femme :
« Oui, c’est moi la réceptionniste de la clinique spécialisée dans les maladies vénériennes. »

L’homme :
« Je ne vous ai pas déjà vu quelque part ?
La femme :
« Oui, c’est pour ca que je n’y vais plus. »

L’homme :
« Est-ce que ce siège est disponible ? »
La femme :
« Oui, et celui-ci le sera aussi si vous vous asseyez. »

L’homme :
« Alors, si on allait chez moi ? »
La femme :
« Je ne sais pas. Il y a deux places dans une poubelle ? »

L’homme :
« On va chez toi ou on va chez moi ? »
La femme :
« Les deux. Tu vas chez toi, et moi je vais chez moi. »

L’homme :
« Je voudrais bien te rappeler. C’est quoi ton numéro ? »
La femme :
« Il est dans l’annuaire. »

L’homme :
« Mais je ne connais même pas ton nom !  »
La femme :
« Il est dans l’annuaire aussi. »

L’homme :
« Alors, qu’est-ce que tu fais dans la vie ? »
La femme :
« Je suis travesti. »

L’homme :
« Tu es née sous quel signe ? »
La femme :
« Entrée interdite. »

L’homme :
« Comment tu préfères tes oeufs le matin au petit déj ? »
La femme :
« Non fécondés ! »

L’homme :
« Allez, on ne me la fait pas à moi : on est ici tous les deux dans cette boîte pour la même raison »
La femme :
« Ouais ! Pour se ramasser des gonzesses ! »

L’homme :
« Je suis là pour combler tous tes fantasmes ! »
La femme :
« Tu veux dire que tu possèdes un âne et un dogue allemand ? »

L’homme :
« Je veux me donner a toi »
La femme :
« Désolé, j’accepte pas les cadeaux de pacotille. »

L’homme :
« Si je pouvais te voir toute nue, je mourrais heureux.
La femme :
« Peut-être, mais si je te voyais tout nu, je mourrais de rire. »

L’homme :
« J’irai au bout du monde pour toi.
La femme :
« Oui, mais est-ce que tu saurais y rester ? »

Partager :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrShare on StumbleUponPin on PinterestShare on RedditEmail this to someone
Page 1 sur 212
Go to Top