Et bien, depuis le temps que cet article me trotte dans la tête et que je ne le faisais pas. Voici donc un article sur les événements importants de la vie (coup de bol que le sujet corresponde au titre).

Alors tout d’abord, une petite précision, qu’est ce que j’entends par « évènements importants » ?
Et bien j’entends en fait surtout les fêtes qui arrivent chaque année, comme l’anniversaire, Noël ou le Nouvel An.

C’est toujours agréable à son anniversaire de recevoir plusieurs SMS nous le souhaitant, ou de croiser des personnes qui y auront pensé, voire même de faire une fête entre amis, un apres-midi, histoire de passer un bon moment.

Il en va de même pour Noël, qui est souvent une fête qui se passe en famille, où l’on s’amuse autour d’un bon repas, avant d’arriver a la traditionnelle ouverture des cadeaux, qui sont souvent des moments de bonheur, surtout si des petits enfants s’émerveillent de la montagne de cadeau sous le sapin.

Le Nouvel An n’échappe pas a la règle, encore une fête qu’on passe en famille ou avec des amis, parfois avec la télé en fond à regarder les mêmes émissions chaque année, jusqu’à l’heure H où tout le monde s’embrasse (sur la joue, de préférence, c’est un nouvel an, pas une partouze) en se souhaitant la bonne année.

Mais réalise t’on vraiment l’importance que ces fêtes ont ? Imagine t’on un seul instant ce qu’elle serait si on devait les passer seul ?

Peu de gens l’imagine, et c’est tout aussi bien. En ce qui me concerne, voila quelques années que mes Nouvel An se passe en tête à tête avec moi-même (Non non, je n’aime pas M (drôle comme jeu de mots, hein ? (Et voila la 3eme parenthèse que j’ouvre, faut toutes les fermer maintenant ))). Également (ah oui, vous vous souvenez plus de la phrase que je viens d’écrire, j’imagine, hein ?), j’ai passé mon anniversaire de cette année seul, avec 3 personnes réelles qui y ont pensé contre 5 « bots » (Very funny). Quant a Noël, il s’est passé plus ou moins, étant donné les départs en vacances intempestifs, et surtout, mon grand âge (et oui, 20 ans, je me fais vieux, comme Calogero) m’empêchent de m’emerveiller devant la montagne de cadeau réservé a mes neveux/nièces.

Bref, le but n’est pas ici de montrer que ma pitoyable existence dépourvu d’amis m’oblige a m’amuser un bête confetti un soir de nouvel an avant d’aller me coucher une fois bourré au Champomy.

Il s’avère plutôt que après avoir passé ses fêtes seul, je me suis habitué à être seul, et désormais, ces fêtes sont devenus assez banales (avec un e, parce que fête est féminin, hein Lily ?) pour moi, ce n’est qu’un jour comme un autre dans l’année.
Mon anniversaire ? Oui, et alors ? C’est rien d’important, ça change juste un chiffre dans ma vie. Je deviendrais pas mature du jour au lendemain.

Mais, me direz-vous, pourquoi nous parle t’il de son existence pathétique alors qu’il vient il y a peu de nous dire que ce n’était pas le but de l’article ?
Parce que je ne m’en suis pas rendu compte ? Oui, indéniablement.
Mais aussi pour démontrer que il ne faut absolument pas faire comme je l’ai fait, et considérer ces fêtes comme banales (Banaux ? Publicitaires ?). Ce sont des évènements qui ponctuent notre vie, et qui permettent de nous dire que finalement, la vie, c’est cool (LOL !)

Partager :Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on Tumblr0Share on StumbleUpon0Pin on Pinterest0Share on Reddit0Email this to someone