Ceux qui me connaissent savent que j’aime beaucoup la Chanson Francaise, car pour moi, une chanson ne doit pas se limiter à la musique, mais aussi à la justesse des paroles.

Voici donc les phrases les plus marquantes à mon gout dans les chansons que j’ai écouté. Cet article s’étoffera surement avec le temps au gré de mes découvertes.

Et avant toute chose, je préfère prévenir : Il y aura beaucoup de Cabrel/Goldman/Bénabar, et peu ou pas de Renaud/Brel/Brassens, tout simplement parce que je connais beaucoup moins leurs chansons, mais je compte bien me rattraper un jour.


Francis Cabrel – Repondez moi

« Et le soir votre foret d’antennes est branché sur la solitude »



Francis Cabrel – Petite Marie

« Je viens du ciel, et les étoiles entre elles, ne parlent que de toi »



Francis Cabrel – Je l’aime à mourir

« Vous pouvez détruire tout ce qui vous plaira, elle n’aura qu’à ouvrir l’espace de ses bras pour tout reconstruire »



Jean-Jacques Goldman – Envole-Moi

« Je m’en sortirais, je te le jure, à coup de livres je franchirai tous ces murs »



Jean-Jacques Goldman – Bonne idée

« Nous avons tous été vainqueur, même le dernier des derniers. Une fois au moins les meilleurs, nous, qui sommes nés. »



Jean-Jacques Goldman – Les choses

« C’est plus ‘je pense’ mais ‘j’ai’ donc je suis »



Jean-Jacques Goldman – Je te donne

« Je te donne toutes mes différences, tous ces défauts qui sont autant de chances »



Jean-Jacques Goldman – Né en 17 à Leidenstadt

« Serions-nous de ceux qui résistent ou bien les moutons d’un troupeau, s’il fallait plus que des mots ? »



Jean-Jacques Goldman – Puisque tu pars

« Parce qu’il est des douleurs qui ne pleurent qu’à l’intérieur »



Bénabar – Je suis de celles

« Celles qui ont l’habitude qu’on les cajole, ignorent la solitude que rien ne console »



Bénabar – La ptite monnaie

« Le bonheur ça se trouve pas en lingot, mais en ptite monnaie. »



Bénabar – Le cahier de solfège

« Il y aura hier des années de ça, nous étions tout de suite aujourd’hui déjà »



Bénabar – Les mots d’amour

« C’est banal mais les quelques mots que je te destine, je les préfère aimantés sur le frigo dans la cuisine »



Bénabar – Porcelaine

« Avec tes rêves de midinettes et ton cœur d’artichaut, t’es une porcelaine dans un magasin d’éléphants »



Bénabar – Qu’est ce que tu voulais que je lui dise

« Est-ce que tu voulais que j’lui dise, que ça ne f’ra qu’empirer ? »



Tryo – Time

« Pendant que les oiseaux parfument de leurs chants la symphonie du vent »



Je viens de me rendre compte qu’une fois encore, c’est un article sans trop d’écrit, mais bon, ca fait longtemps que je voulais le finir, celui-la.

Et comme je suis un futur maitre du monde sympa, je vous invite (si si, c’est gratuit) à commenter les paroles qui vous auront le plus marqué, histoire de, euh…ben histoire de causer, quoi.

Partager :Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on Tumblr0Share on StumbleUpon0Pin on Pinterest0Share on Reddit0Email this to someone