Saleté de glande

Je sais, le titre fait un peu titre de biologie, mais ça n’a rien à voir.

Bon, c’est tout simple, grosse glande de ma part, la flemme de poster des articles. Pis parler de ma vie, bof. Pourtant, j’ai envie de laisser une trace de moi sur internet, de savoir que certaines personnes visitent ce blog, qu’elle y trouvent des choses intéressantes. Alors que faire, que raconter ?
Ce qui me passe par la tête ? Mes avis sur ce que on peut vivre dans une journée, sur des sujets intéressants ?
Ouais, sûrement, si je suis inspiré. J’aurais l’impression d’être « responsable », à écrire un article par soir, comme un grand, et de savoir que des gens peuvent suivre l’évolution de mon blog. Je ne sais pas encore ce que je vais faire, peut-être rien. Je vais écrire un prochain article pour parler de Davy Mourier, que j’aime beaucoup. Il a ce trait de caractère, semi-grossier mais drôle, et je suis avec beaucoup d’intérêt son blog (blog BD/Vidéo)
Bref,  Je posterais ç dans mon prochain article, comme ça, ç en fera toujours un de plus :?:

Partager :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrShare on StumbleUponPin on PinterestShare on RedditEmail this to someone

Absences

Voila plusieurs jours (semaines ?) que je ne poste pas d’articles. Pas bien grave, dans un sens, puisque personne ne vient par ici. Je ne sais meme pas pourquoi je continue a poster. Peut-etre pour m’occuper, et a esperer que quelqu’un viendra par ici, et trouvera mon blog interessant (je peux toujours rever). Quoiqu’il en soit, je pense reconvertir ce blog en une sorte de mini journal (semi-)intime. Je parlerais donc de moi, de ce que je vis et pense. Pas tres interessant, certes, mais c’est toujours mieux que rien. Enfin, je crois. Bref, voila pour ce qui arrivera dans les prochains jours (semaines ??). Je vous laisse pour ce soir.

Partager :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrShare on StumbleUponPin on PinterestShare on RedditEmail this to someone

Les 3 types de professeur

Il y a quelque temps, notre prof de TEC, Mr. Cazalas, nous à fait un court exposé sur les différents types de profs que l’on pouvait trouver. J’ai trouvé ça intéressant, donc, je l’ai noté, et je vais vous faire partager son savoir.
Comme dit précédemment, il existe 3 types de professeurs, le Mandarin, le Cannibale, et l’Accoucheur.

Le professeur Mandarin fait son cours (qui peut être excellent, ou pitoyable, au choix), sans se soucier de ses étudiants. Il fait simplement son cours, le fait jusqu’au bout, un tremblement de terre surviendrait, il continuerait jusqu’à la fin.

Le professeur Cannibale, lui, a une idée très précise sur sa matière, qu’il a, en général, beaucoup étudié. Mais en revanche, il ne peut supporter qu’on le contredise, ou que l’on remette en question ses idées et ses connaissances (à tort ou à raison).

Enfin, le professeur Accoucheur, lui, est mi-mandarin, mi-cannibale. Il fait prendre conscience à ses élèves de la vérité et de l’enseignement par  eux-même, en utilisant entre autre des voies détournées pour arriver au but.

Ces dires se sont confirmés, lorsque nous avons affecté ces types à nos professeurs d’université. Il apparaît étrange de constater que chaque type présente ses qualités et ses défauts, et que notre faculté d’apprendre sera différente pour chaque professeur, en raison de ces types, mais également entre chaque élève, en raison de l’approche que l’on peut avoir de l’apprentissage. Pour ma part, je considère que le type Accoucheur est le meilleur, ma fainéantise  m’empêcherai trop de m’investir pour un professeur ne me prêtant aucune attention, ou livrant juste le savoir tel quel, sans réflexion de ma part.

Partager :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrShare on StumbleUponPin on PinterestShare on RedditEmail this to someone
Page 32 sur 33« Première page1020313233
Go to Top