Bon… Je m’étais promis, qu’un jour, je ferais des articles un peu plus long que la moyenne, et à caractère réellement informatif.

Pas le genre d’article que je peux écrire en 15 minutes, en donnant vaguement mon avis sur quelque chose, quoi.

 

Du coup, j’ai décidé de le faire sur un genre d’événement qui prend de plus en plus d’ampleur : Les Game Jam.

Game Jam veut dire littéralement : Confiture de jeux. Voila c’est tout, à la prochaine !

 

Bon, pour expliquer simplement, en reprenant la définition de wikipédia : Une game jam (game jam est parfois utilisé avec le genre masculin) est un hackathon avec pour thème le jeu vidéo. C’est une rencontre de développeurs, dessinateurs, compositeurs de musique, game designer et de tout autre métier relatif aux jeux vidéo. Les participants forment des équipes pour créer un jeu vidéo en temps limité, généralement le temps d’un week-end, sur 24 à 72 heures. Des prix peuvent être attribués à la fin de la game jam.

 

Le principe est donc de réaliser rapidement un jeu vidéo. La game jam peut avoir un thème, des contraintes, etc.

 

Une bonne Game Jam, c'est 60% d'inspiration, et 80% de transpiration

 

Historiquement, la 1ere Game Jam daterait de Mars 2002. A cette époque, les développeurs de jeu Chris Hecker (ayant notamment travaillé sur Spore) et Sean Barrett créèrent un moteur de jeu capable d’afficher un grand nombre d’éléments graphiques (sprites). Afin de pouvoir tester leur moteur rapidement, ils invitent plusieurs développeurs de jeux à venir tester leur moteur, en créant des petits jeux dessus.

 

Le concept est ensuite repris par différents groupes, en mettant en place plus de règles et de limites, afin d’en faire un « concours » à part entière. Voici quelques exemples de Game Jam

 

Ludum Dare

Gamejam2

 

Le Ludum Dare fut créé par Geoff Howland, en Avril 2002.

Le but était ici de créer des jeux dans une période de temps donnée, et via un thème imposé.

La 1ere édition se déroulait en 24h, temps qui a été rallongé à 48h dès la 2eme édition.

Chaque développeur était seul sur sa création, et devait tout créer de A à Z, que ce soit le code, le graphisme ou même les sons.

 

Pour la 18eme édition du Ludum Dare, une variante fut ajouté, en parallèle, appellée « The Jam ». La Jam fonctionne comme le Ludum Dare original (appelée Compo), mais propose des modifications : Il est désormais possible de travailler en équipe, d’utiliser des ressources ou des moteurs déjà existants, et le temps est rallongé à 72h.

Le Ludum Dare à désormais lieu 3 fois par an : En Avril, en Août et en Déçembre, auquel s’ajoute des minis Ludum Dare, ayant lieu tous les mois, plus souple sur les conditions, notamment pour le temps de création.

 

A la fin du temps imparti, les jeux sont jugés par le public pendant 3 semaines, afin de décerner les 2 gagnants, pour le Compo et le Jam. Les jeux sont jugés sur différents critères, comme le respect du thème, l’innovation, l’audio ou l’humour.

Il n’y a aucun prix physique décerné au gagnant, même si il devient de plus en plus courant que les gagnants voient leurs jeux vendu par la suite si le concept à beaucoup plu.

On peut par exemple citer le cas de Evoland de Nicolas Cannasse (gagnant Compo du Ludum Dare 24 ayant pour thème « Evolution ») ou The Sun and Moon de Daniel Linssen (gagnant Compo du Ludum Dare 26 ayant pour thème « Beneath the surface »)

 

Récemment, le Ludum Dare 32 a eu lieu avec le sujet « An Unconventional Weapon », et les jeux sont d’ailleurs en cours de vote, si cela vous intéresse

 

Quelques exemples de jeux créés lors du Ludum Dare :

 

Global Game Jam

GameJam3

 

La Global Game Jam (GGJ) existe depuis Février 2009, et a lieu une fois par an. La plus grande différence avec le Ludum Dare vient du fait que pour participer, il est nécessaire de se rendre aux endroits partenaires de cette Game Jam, et il n’est donc plus possible de créer son jeu tout seul chez soi.

Cependant, il faut bien comprendre que c’est la même Game Jam qui a lieu à plusieurs endroits précis dans le monde.

Cette Game Jam est elle aussi soumis à un thème imposé, auquel s’ajoute des objectifs facultatifs, mais permettant aux candidats de se forcer à réfléchir autrement sur leur jeu (par exemple, faire un jeu jouable sans les mains)

La durée de cette Game Jam est elle aussi de 48h, et fonctionne généralement en équipe, même si les participations en solitaire sont possibles. Chacun propose ses idées, et les équipes se forment alors selon les affinités.

 

Indie Game Jam

GameJam4

 

Alors que les Game Jam cherchent en général en créer de nouveau jeu, en se reposant parfois sur des acquis ou des genres qui fonctionnent, l’Indie Game Jam (IGJ), existant depuis 2002, cherche principalement à créer des prototypes.

En effet, l’objectif ici n’est pas forcément de créer des jeux, mais plutôt de trouver des mécaniques de jeu innovant par rapport à certaines restrictions imposées.

Par exemple, en 2003, les participants devaient créer des prototypes dont l’interaction se limitait à une ombre projeté sur un mur

 

Autres Game Jam

 

L’objectif n’est pas ici de répertorier toutes les Game Jam existantes, ce qui serait impossible.

En effet, chacun peut tout à fait créer sa Game Jam dans son université ou son entreprise, et c’est d’ailleurs ce qu’avait fait Ubisoft avec le Ubisoft Game Challenge.

Il y a eu aussi, récemment, la Construct 2 Game Jam, une Game Jam s’articulant autour du logiciel Construct 2, qui est utilisé pour créer de manière plus simple des jeux vidéos.

 

On peut aussi noter l’existence de Game Jam à but humoristique, comme la Flappy Jam et la Candy Jam, 2 Game Jam ayant eu lieu suite aux affaires sur Flappy Bird et Candy Crush.

 

 

 

 

D’un point de vue personnel, c’est une expérience que j’aimerais bien vivre au moins une fois, ayant toujours été passionné de jeux.

Malheureusement, pour le moment, mes compétences en informatique ne me le permettent pas, mais je garde espoir !

 

N’hésitez pas à m’informer si j’ai oublié une Game Jam importante, ou si j’ai fait une coquille, ce n’est pas forcément un domaine que je maîtrise !

Partager :Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on Tumblr0Share on StumbleUpon0Pin on Pinterest0Share on Reddit0Email this to someone