Reflexions et Questionnements

Articles à caractère un peu plus philosophique

21 décembre 2012 : La fin du monde ? (Partie 2/5)

Voici la 2eme partie de l’article sur la fin du monde.

Si vous avez manqué le début, la liste des vidéos se trouve ici :

Partie 1

Partie 2

Partie 3

Partie 4

Partie 5

Et la liste des articles ayant déjà été écrit se trouve ici :

1ere Partie

3eme Partie

4eme Partie

5eme Partie

Vidéo 2 :

Le début de la vidéo 2 reprend la fin de la vidéo 1 (comment ça, vous vous en doutiez ?), à propos des fameux dons de voyance des prêtresses de Delphes et de la Sibylle. Je ne vais pas m’attarder la dessus, le reportage étant assez explicite a ce niveau.

J’insiste tout de même sur un commentaire de Marvin Meyer qui explique que « Tout bon prophète ou tout bon oracle doit demeurer vague. Ainsi, une grande variété d’événement futurs pourront confirmer la validité de la prophétie ». Voila un gars qu’il est bien et qu’il a tout compris !

Et la voix off nous dit, a la 2eme minute : « L’oracle de Delphes semble avoir prédit avec justesse et précision… ». Justesse et Précision ! Mais on vient juste de dire que un oracle reste vague pour que sa prophétie colle avec n’importe quoi, comment il peut y avoir de la justesse et de la précision là dedans ? Faut écouter un peu mieux que ça, voix-off, hein !

Viens ensuite l’histoire du peuple Maya, et de leur fantastique calendrier, permettant de prévoir des éclipses solaires des années avant qu’elles ne surviennent. Jusqu’à la, rien d’anormal, ce genre de prédiction est tout a fait possible, je pense, avec une analyse des cycles lunaires, solaires et planétaires (comme le dit si bien la voix-off).

Mais, car il y a un mais, les choses s’emballent quand les Mayas prédisent la venue de dieux barbues a la peau blanche, qui auront traversé l’océan pour arriver sur leur territoire, le 5 Mars 1519. Et la, je dis : LOL ?

C’est bien joli d’analyser les cycles et tout et tout, mais comment ont-ils réussi à prévoir la venue de Cortez et des conquistadores ? Ils ont senti que les vagues laissaient plus d’écumes ? Et comment ont-ils deviné avec cette fantastique précision, la date de leur venue ?

Oubliant bizarrement la manière dont cette prédiction a été réalisée, on revient a la date de fin du monde. Les Mayas ont remarqué que ce jour, « La terre sera parfaitement aligné avec le soleil et le centre de la galaxie de la voie lactée. Il s’agit donc d’un phénomène galactique qui ne se produit qu’une fois tous les 25800 ans. Et ce jour la, en raison d’un effet appelé « Déplacement des pôles », il se produirait un désastre a l’échelle planétaire.

Bon, cette théorie a au moins l’avantage d’être scientifique, et elle pourrait expliquer une éventuelle fin du monde. Mais je me pose tout de même une question. Cet alignement se produisant tous les 25800, celui-ci a déjà eu lieu. Une étude d’une université a d’ailleurs indiqué que les pôles se sont déjà déplacés il y a 800 millions d’années. La seule différence est que cette fois ci, le déplacement aurait lieu en quelques jours.

Et la, me vient la question : Pourquoi ? Pourquoi cette fois-ci, on attendrai pas 800 millions d’années pour déplacer les pôles ? Pourquoi ils se déplaceraient en quelques jours ?

Et par la suite, une 2eme question : Si ce phénomène dure a chaque fois quelques jours, il y a 25800 ans (en…-23800 avant J.C. donc), il y a eu un déplacement des pôles. Dans ce cas, pourquoi, a cette époque, ce déplacement n’as pas provoqué une extinction massive des espèces (comme il est supposé arrivé au prochain déplacement).

Vers les environs de 7m30, on commence a nous parler du I-Ching, en expliquant son histoire, son utilité, son utilisation habituelle (mais a quoi ça sert de dire qu’il a été créer 1000 ans avant les pyramides ? oO). Je n’irais pas critiquer le I-Ching, je suis assez con pour y croire et faire moi même ces prédictions avec lui. Et juste avant la fin de la vidéo, cliff-hanger, Michael Shermer Ph. D. nous parle de « l’effet de validation subjective ». OMG, c’est quoi donc ? Et bien vous le saurez dans la prochaine vidéo !

——————————————————————————

2eme partie : Fait, 3eme partie : En cours

21 décembre 2012 : La fin du monde ? (Partie 1/5)

Non, vous ne rêvez pas, il s’agit bien d’un article que je vais diviser en 5 parties, car (pour une fois), j’ai beaucoup de choses a dire a ce sujet !

Grâce au magasine 42, de Nioutaik (que je vous invite a découvrir ICI, et que vous apprécierez si vous êtes un minimum geek avec un humour digne d’un pet de teckel (oui, j’en reviens encore au pet de teckel, je sais (Le Saviez-vous ? C’est la 3eme parenthèse que j’ouvre ici (et voila la 4eme, je vais peut-être tenter de les fermer, maintenant)))), j’ai appris que selon le calendrier Maya, la fin du monde serait prévu pour le 13 Octobre 2017 (Nan, ça, c’est pour vous si vous suiviez).

Pourquoi le 21 décembre 2012, donc ? Ni une, ni deux (trois, en fait, mais c’est pas important), j’ai cherché sur Youtube le pourquoi du comment de cette date, et je n’ai pas été déçu, puisque j’ai découvert un reportage sur le pourquoi du comment de cette date (ah ben ça tombe bien, c’est ce que je cherchais), en 5 vidéos, que voici :

Partie 1

Partie 2

Partie 3

Partie 4

Partie 5

Maintenant que vous avez la possibilité de voir les mêmes vidéos que moi, je vais commencer à attaquer, et dire ce que je peux en penser.

La liste des articles ayant deja été ecrit se trouve ici :

2eme Partie

3eme Partie

4eme Partie

5eme Partie

Vidéo 1 :

La vidéo commence très fort avec la phrase de Daniel Pinchbeck : « J’ai l’impression qu’on est dans un processus apocalyptique ». Et vlan, on attaque avec une bonne phrase qui fait trembler dans les slips (et dans les chaumières) ! Ben si le Monsieur il nous le dit, c’est que ça doit être vrai, alors, hein.

Vers 1m45, un dénommé RJ Stewart explique : « Un certain nombre de prophéties laisse entendre que quelque chose va se passer au 21eme siècle ».

Naaaaan, sans blague ? Bizarrement, on l’aurait deviné, on voit bien que les Oracles de l’époque se faisait pas chier sur les détails, au moins ! On retrouve une technique très utilisé dans les prophéties, poussé à l’extrême : Ne pas donner trop de détail, rester dans le flou, pour avoir plus de chance d’avoir une concordance avec des faits. Et coup de bol, la, il peut se passer n’importe quoi, dans une période de 100 ans (21eme siècle), pour que ce soit correct. Le président éternue ? Ahah, on vous l’avait dit qu’il allait se passer quelque chose, fallait nous écouter, noob !

S’en vient ensuite Jason Boyett, qui nous dit : « Toutes ces mises en garde au sujet du jugement dernier qui découlerait du non respect des lois concordent avec plusieurs prophéties de l’ancien testament »

Ben encore heureux, après tout, c’est un peu la même religion, alors si ils sont pas d’accord entre eux à la base, ce serait un beau merdier (quoique c’est déjà un peu le cas). Bon, la, je vois même pas quoi dire, c’est de la religion pure et dure, du genre « vous creverez parce que vous êtes pas kré kré gentil quand même. Alors…je prend rendez-vous pour le 21 décembre 2012 pour vous exploser la gueule, ça vous va ? », et voila, Dieu a dit, Dieu va faire.

Vers 2m30, Richard Smoley « La fin du monde aura t’elle lieu en 2012, y aura-t’il un profond bouleversement dans les cycles de l’histoire, on l’ignore encore »

Alors la c’est clair, le gars, il ne dit rien ! Il parle juste histoire de parler, pour finalement ne rien dire au final. Vais-je me faire écraser par une poule géante ou mourir empalé sur un hamster ? On l’ignore encore. Mais marde, c’est le principe du futur, on ne sais PAS ce qu’il va se passer, du coup on fait des hypothèses !

Puis, vers la 3eme minute, on se met a parler d’un de mes domaine : L’informatique. On y parle d’un programme Web-bot, qui, a la base, servait a prévoir les cours de la bourse. On décrit ce logiciel comme apportant un « résumé de l’inconscient collectif ».

Et la, c’est le drame. George Ure nous dit : « En Août 2004, on a prédis qu’un tremblement de terre accompagné de vagues dévastatrices ferait 300 000 victimes. Le tsunami a frappé en décembre 2004 ». Ok, donc, premièrement, ce fameux logiciel aux résultats « impressionnants » se goure d’environ 4 mois. Bon soit, la nature était pas forcement au courant de la prédiction, elle a loupé son train, on saura jamais, mais c’est pas le plus important. Ce que j’aimerais savoir, moi, c’est comment, en parcourant le Web, et en donnant un aperçu de « l’inconscient collectif », on a pu savoir qu’un tsunami allait se produire, et surtout, combien de victimes il allait produire ? Ça ressemble plus a des résultats qui sont sortis du cul, car qui, même parmi les plus grand scientifiques/mathématiciens/Chuck Norris, aurait pu deviner le nombre de victime d’un tsunami ? (Savoir la date peut rester probable, je l’admet).
On nous dit après que, si les web-bot (aux résultats « impressionnants », je le rappelle) ne se trompe pas, on assistera a une guerre nucléaire de courte portée en 2008 ou 2009. Bon, ben 2008 étant passé, 2009 risque d’être funky ! On verra donc a la fin de l’année.
Dernier point a propos de ce logiciel. Il confirme (tant qu’a faire) l’apocalypse de 2012, ce qui, en temps normal, devrait donner du poids a cette théorie. Mais si on réfléchit 2 secondes : Ou ce logiciel va trouver ces infos ? Sur le net. Donc, si 2 kikoo-loler sur un forum quelconque se mette a discuter de cette date (qu’ils auraient appris autrement que par ce reportage), le web-bot va trouver cette information, a plusieurs endroits, et en déduire qu’il se passera quelque chose. En résumé, si plusieurs personnes décidaient de dire que la fin du monde aurait lieu le 3 avril 2010, le web-bot nous dirait la même chose ! Ainsi, il ne prédis pas l’avenir, il le devine grâce aux discussions des autres.

Selon la Sibylle (vers la 7eme minute), le monde sera, je cite « secoué par un violent tremblement de terre, qui enverra plusieurs villes a la mer, la guerre éclatera, le feu embrasera les cieux, et plusieurs villes seront ravagés par les flammes, les cendres envahiront le ciel, le peuple connaitra la colère des dieux ». Et bé, rien que ça ?

En analysant ses prédiction :

Un violent tremblement de terre, pourquoi pas (mais pourquoi indiquer que des villes iront a la mer ? oO).

La guerre éclatera, ça n’aurait pas grand chose de surprenant.

Le feu embrasant les cieux. Gné ? Kéké veux dire la madame ? Pluie de météorite ? Inflammation des gaz que produiront des vaches volantes ?

Plusieurs villes seront ravagés par les flammes, bon, au moins, ça colle a la prédiction d’avant, m’enfin je vois toujours pas comment.

Les cendres envahiront le ciel, toujours en conséquence logique au flamme. Ça me rappelle une histoire de dinosaure, ça, bizarrement.

Le peuple connaitra la colère des dieux. Ah ben j’attends de voir ça, tiens, en tant qu’athée, je risque de bien rigoler.

Histoire de donner du poids à ces affirmations, la parole est ensuite donné a Maggie Banner : »On sent que ca s’en vient, quand on lit les articles sur la fonte des glaciers, par exemple ».

Certes. Mais…Quel rapport avec une seule des prédictions ci-dessus ? Si encore on parlait d’inondation, d’engloutissement des villes (le sujet est évoqué, mais suite à des tremblements de terre), ou d’autre joyeusetés ayant rapport avec l’eau, pourquoi pas. Mais la, rien, nada, niet, aucune prédiction la dessus, ça parle seulement de flammes et de mouvements tectoniques (rien a voir avec la « danse ») des plaques. La colère des dieux, peut-être ? Ce serait une bonne manière d’englober toutes les désastres qui n’ont pas été cité plus haut.

Vers la fin de la vidéo, on parle d’une célèbre prophétie de la Sibylle a propos de « l’avènement d’un nouvel age d’or, qui coïnciderais avec la naissance d’un enfant ». Et Richard Smoley ajoute « Par la suite, les chrétiens l’ont interprété comme étant une prophétie sur le christ ». Et voila comment fonctionne les prophétie, tout est question d’interprétation.

——————————————————————————

Voila pour la 1ere partie, je vous donne rendez-vous a la 2eme partie, qui arrivera bientôt, j’espère.

Un blog ? Ben pourquoi faire ?

Ben oui, tiens, c’est vrai, ça, pourquoi faire un blog ?

Bon, avant toute chose, voici une quote tiré de bashfr qui illustre un peu le sujet :

———————————————————————————————–

pis souvent les mecs comme ça, ils te prennent grave pour un con si tu as pas de skyblog

genre tu sais pas te servir d’un pc -_-

<Michas> oui

<Michas> C’est comme pour les antibiotiques :

« tu sais te servir d’internet ? »

<Michas> « oui »

« donc tu as un skyblog ? »

<Michas> « non »

« donc tu sais pas te servir d’internet… »

———————————————————————————————–

Et une petite musique à écouter pendant la lecture. J’ai taché d’en prendre une qui allait plus ou moins avec l’article, ni trop triste, ni trop active.

Je pense que désormais, j’essayerais d’associer une musique à chaque article, pour agrémenter la lecture

Final Fantasy IX – Secret Library Daguerreo

Voila, maintenant qu’une des intros les plus pourris que j’ai réalisé est écrite, je peux rentrer dans le vif du sujet.

Je ne me suis jamais trop demandé quel désir je pouvais avoir, ou pouvais avoir les autres à créer leurs blog, mais je pense avoir quelques idées. Histoire de bien faire les choses, je vais vous exposer les possibles raisons en 4 points. Je ne les ai pas trié par ordre d’importance (un peu la flemme, et pis ça dépend de chaque personne), mais selon l’ordre dans lequel ils arrivaient dans ma tête (et oui, ma tête n’est pas toujours vide, étonnant, non ?)

1- Le besoin d’écrire

Ça, c’est surtout un besoin que j’éprouve moi-même. Bien que de nature plutôt scientifique (j’ai fait un Bac S, et j’aime bien tout ce qui est logique, etc), j’ai aussi un coté littéraire, mais pas au sens que peuvent l’entendre les enseignants (Si je suis bon en commentaire de texte et en philo ? Est-ce que la Wii est une super console ? Oui ? Ben moi je suis nul en commentaire et en philo en tout cas !). Donc j’aime bien lire (car je sais lire), et j’aime aussi parfois écrire (car je sais aussi écrire).

C’est parfois assez libérateur d’écrire, de coucher sur le papier (sur le clavier) ce que l’on peut penser ou imaginer. Il parait également que j’écris bien (et comme je fais des efforts, je crois les personnes qui m’ont fait ce compliment), ce qui, évidemment, ne fais qu’accentuer ce désir d’écrire.

Je pense que avec de la motivation et de la réflexion nécessaire, j’aurais pu tout à fait écrire une histoire (peut-être que je le ferais un jour ?). J’avais d’ailleurs tout un panel d’idée nouvelles pour réaliser un roman qui sortirait un peu du lot par son originalité, mais je ne me suis jamais posé trop sérieusement la question jusqu’à maintenant.

Et voila que je m’emballe, et que je me met à parler de n’importe quoi, il va être temps de clore ce point, je pense, passons au suivant.

2- Le besoin d’exister

Et oui, mine de rien, aussi pourri soit notre vie, on éprouve forcement ce besoin d’exister auprès des autres, de faire quelque chose de sa vie, n’importe quoi, mais en tout cas de montrer qu’on existe. C’est un peu aussi ce besoin que j’ai, je pense. Je n’ai pas de capacités spéciales ou hors du commun qui me permettent de m’affirmer plutôt qu’un autre. Je n’ai pas vraiment la possibilité de me démarquer, a moins de bosser très très durement sur un sujet particulier, et j’avoue que j’ai plutôt la flemme, ma feignantise prend le dessus sur ce besoin de reconnaissance. Donc, il me reste une alternative simple et efficace de me faire un (petit) nom sur Internet : Un blog.

Mais attention, pas un de ces pseudo-blogs où il ne s’agit que de raconter ma vie trépidante de no-life Nantais en proie a des névroses stupides, non, je parle d’un blog ou, à défaut d’autre chose, je donne mon avis sur divers sujets, je fais découvrir de nouveaux sites, j’essaye de donner le sourire aux personnes qui le liront, et, parfois, je m’en sers comme une sorte d’exutoire pour calmer le flot d’émotion et de pensée qui peut parfois m’assaillir.

Ce n’est donc pas un blog sur ma vie, mais plutôt sur mes pensées et mes avis, ce qui est globalement différent. Mais pourtant, a travers celui-ci, j’exprime mon besoin d’exister et de laisser ma trace dans ce monde. Ce n’est pas qu’un blog a mes yeux, c’est le mien, avec mes pensées et mes avis.

3-Le besoin d’être entendu/écouté/compris

Ce n’est pas le tout d’écrire des articles, encore faut il que quelqu’un les lise, et parfois les comprenne. Ce besoin n’est pas exactement identique au précédent. En effet, le besoin d’exister s’exprime surtout par le désir de laisser une trace sur Internet, qu’on soit lu ou non par la suite, notre trace est quand même présente. En revanche, le besoin d’être entendu est tout autre. En effet, rares sont les personnes qui aiment parler à un mur (quoi que les murs sont très gentils, ce sont mes seuls amis, à moi). J’attache donc de l’importance à savoir que, grâce a ce blog, quelqu’un « m’écoute », ou plutôt, ici, me lis, qu’il sache ce que je peux penser sur certains sujets. C’est un peu le fait de partager ses avis à d’autres personnes, d’échanger sa vision des choses.

Et dans le même ordre d’idée, qu’il puisse parfois me comprendre, qu’il sache quelles émotions je peux parfois ressentir (d’où l’utilité de savoir bien écrire), lorsque il m’arrive de faire des articles sur moi. C’est une sorte de thérapie de laisser a la vue de tout le monde ses propres faiblesses. Le blog étant lu par plusieurs personnes (enfin je crois ?), il est plus aisé de trouver qui parmi les lecteurs peut me comprendre et savoir ce que je peux ressentir, plutôt que d’en parler à plusieurs personnes, une à une, en espérant trouver dans son interlocuteur un miroir qui ferait écho a ses propres sentiments.

4-Le besoin de faire de nouvelles connaissances

C’est sympa de voir toujours les mêmes têtes, mais au bout d’un moment, les affinités changent, on s’entend moins bien avec certaines personnes, on désire en découvrir d’autres. Pour ça, il existe plusieurs moyens : Tchat IRC, Forum, Rencontre IRL (In Real Life), et, en derniers recours, les blogs.

Maintenant, prenons mon cas pour exemple (tant qu’a faire). Je ne fréquente pas les Tchat IRC, non pas que ca puisse me déplaire, mais je n’en ressens ni le besoin ni l’envie pour le moment. Bon, les rencontres IRL, en tant que No-life, je pense que ca peut se passer d’explication sur le pourquoi du comment.

Reste le forum. Certes, mais sur le forum où je suis actuellement, je n’ai que très peu d’affinités avec la plupart des gens présents (sauf quelques exceptions, où la, au contraire, j’ai énormément d’affinités). De plus, je ne fréquente ce forum qu’occasionnelement, et pour finalement ne rien dire en particulier.

Reste donc le blog. Sur celui-ci, les lecteurs peuvent apprendre à me connaître a travers mes articles, et je peux parfois apprendre à les connaître, a travers les commentaires (LACHAIS VEAU COMMZZZ, LOL). Et ceci organise donc une sorte de « tri » parmi toutes les personnes que je pourrais être amené à rencontrer, pour ne finalement garder que les personnes à qui je pourrais plaire, et qui, par réciprocité, pourrais également me plaire. Ce blog me permettra donc sûrement, dans l’avenir (pas pour le moment, car je connais la plupart des lecteurs), m’amener a rencontrer d’autres personnes qui partageront des idées communes avec moi.

Voila donc pour moi les raisons qui me poussent à faire un blog, et qui je pense, sont identiques pour la plupart des personnes faisant un blog à peu près équivalent au mien. Je ne parle donc pas des blogs plutôt techniques destinés par exemple aux nouvelles technologies, ou, au contraire, au blog de kikoo-lol qui consiste à ne poster que des photos et d’écrire en SMS, la plupart du temps sur un skyblog aux couleurs qui font saigner les yeux (oui, oui, je sais, je généralise, c’est pas bien, bouh caca, fouettez moi, en attendant, la plupart sont comme ca, même si y en a des biens).

Si vous voyez d’autres raisons qui pourraient vous pousser à faire un blog, n’hésitez pas à me les faire partager.

Et voila donc qui conclue cet article, de manière aussi minable qu’il a été commencé.

Page 2 sur 6123Dernière page »
Go to Top