Humour

Article à caractère humoristique

Questionnaire d’embauche

Voici les réponses d’un candidat pour un dossier d’embauche chez Mac Donald.

Selon la rumeur, il s’agirait bien entendu d’une histoire vraie et l’auteur du dossier a été embauché. Pourrait-on être philosophe humoriste et travailler dans un empire de la restauration rapide?

1. NOM, PRENOM : Jancqueur, Hervé

2. AGE : 28 ans

3. POSITION DEMANDEE : Horizontale le plus souvent possible. Plus sérieusement, n’importe quoi. Si j’avais vraiment la possibilité d’être exigeant, je ne serais pas ici.

4. PRETENTIONS SALARIALES : 800 KF par an plus des actions de la compagnie payable d’avance. Si ce n’est pas possible, faites moi une proposition, nous négocierons.

5. EDUCATION : Oui.

6. DERNIER EMPLOI OCCUPE : Cible de prédilection pour un cadre moyen sadique.

7. MONTANT DU DERNIER SALAIRE : Beaucoup moins que ma valeur réelle.

8. REALISATIONS NOTOIRES (dans le cadre de cet emploi) : Une incroyable collection de stylos volés, exhibée en ce moment dans mon appartement.

9. RAISONS DU DEPART : Voir question 6.

10. HORAIRES DE DISPONIBILITE : N’importe quand.

11. HORAIRES SOUHAITES : De 13 à 15 heures, lundi, mardi et jeudi.

12. AVEZ-VOUS DES DISPOSITIONS PARTICULIERES : Oui, on me l’a fait comprendre. Mais elles s’expriment beaucoup mieux dans un environnement plus intime qu’un fast-food.

13. POUVONS-NOUS CONTACTER VOTRE EMPLOYEUR ACTUEL : Si j’en avais un, je ne serais pas ici.

14. VOTRE CONDITION PHYSIQUE VOUS EMPECHE-T-ELLE DE SOULEVER PLUS DE 20KG : Ca dépend, 20 Kg de quoi ?

15. AVEZ-VOUS UNE VOITURE : Oui. Mais la question est mal formulée. Il faudrait plutôt demander « Avez-vous une voiture en état de rouler ? » La réponse serait sans doute différente mais ce n’est pas la question posée.

16. AVEZ-VOUS DEJA REMPORTE UN CONCOURS OU OBTENU UNE DISTINCTION : Pas de distinction mais j’ai déjà obtenu deux fois les 3 bons numéros au loto !

17. EST-CE QUE VOUS FUMEZ : Seulement lorsqu’on m’embrasse.

18. QUE SOUHAITEZ-VOUS FAIRE DANS CINQ ANS : Vivre aux Bahamas avec un Top-Model richissime et qui m’adore. A dire vrai, j’aimerais même faire cela dès maintenant si vous avez une solution.

19. CERTIFIEZ-VOUS QUE TOUS LES RENSEIGNEMENTS CI-DESSUS SONT EXACTS : Non, mais je vous défie de prouver le contraire.

20. QUELLE EST LA MOTIVATION PRINCIPALE DE VOTRE CANDIDATURE : J’ai deux versions un peu contradictoires :
1. L’amour des causes justes, l’humanisme et un désir profond d’aider mon prochain a se restaurer,
2. Un fort endettement.

Poeme d’humour

La première fois quand je l’ai vue
J’ai tout de suite remarqué son regard
J’en étais complètement hagard

Dans ce jardin du Luxembourg
Je me suis dit Faut que je l’aborde
Pour voir si tous deux on s’accorde

J’ai déposé mon baluchon
Alors j’ai vu tes gros yeux doux
J’en suis devenu un peu comme fou

Quand je t’ai dis que tu me plaisais
Que j’aimerai bien te revoir
Tu m’as donne rendez-vous le soir

Et je t’ai dis Oh Pénélope
Que tu étais une sacrée belle fille
Que je t’aimerai toute ma vie

Quand dans ce lit de marguerites
Tu m’as caresse doucement la tête
Ma vie entière est une fête

Et sous les regards de la foule
J’ai pose ma main sur ta main
Vous voyez bien que ce n’est pas malsain

A l’ombre des eucalyptus
Je t’ai dit Je veux que tu me suives
Je te sentais d’humeur lascive

Alors comme ça dans les tulipes
Tu m’as fait une petite promesse
Gage d’affection et de tendresse

Si notre amour devait céder
Je n’aurais plus qu’a me faire prêtre
Je ne pourrai jamais m’en remettre

Car si un jour notre amour rouille
Je m’en mordrai très fort les doigts
Chérie vraiment je n’aime que toi !

 

Vous ne trouvez pas ca drôle ? Et bien relisez le poème, mais essayer de faire rimer le 2eme phrase avec la 1ere plutôt que la 3eme. Les mots viennent bizarrement d’eux même.

L’anti-drague (pour les filles)

L’homme :
 » On ne s’est pas déjà rencontré ? »
La femme :
« Oui, c’est moi la réceptionniste de la clinique spécialisée dans les maladies vénériennes. »

L’homme :
« Je ne vous ai pas déjà vu quelque part ?
La femme :
« Oui, c’est pour ca que je n’y vais plus. »

L’homme :
« Est-ce que ce siège est disponible ? »
La femme :
« Oui, et celui-ci le sera aussi si vous vous asseyez. »

L’homme :
« Alors, si on allait chez moi ? »
La femme :
« Je ne sais pas. Il y a deux places dans une poubelle ? »

L’homme :
« On va chez toi ou on va chez moi ? »
La femme :
« Les deux. Tu vas chez toi, et moi je vais chez moi. »

L’homme :
« Je voudrais bien te rappeler. C’est quoi ton numéro ? »
La femme :
« Il est dans l’annuaire. »

L’homme :
« Mais je ne connais même pas ton nom !  »
La femme :
« Il est dans l’annuaire aussi. »

L’homme :
« Alors, qu’est-ce que tu fais dans la vie ? »
La femme :
« Je suis travesti. »

L’homme :
« Tu es née sous quel signe ? »
La femme :
« Entrée interdite. »

L’homme :
« Comment tu préfères tes oeufs le matin au petit déj ? »
La femme :
« Non fécondés ! »

L’homme :
« Allez, on ne me la fait pas à moi : on est ici tous les deux dans cette boîte pour la même raison »
La femme :
« Ouais ! Pour se ramasser des gonzesses ! »

L’homme :
« Je suis là pour combler tous tes fantasmes ! »
La femme :
« Tu veux dire que tu possèdes un âne et un dogue allemand ? »

L’homme :
« Je veux me donner a toi »
La femme :
« Désolé, j’accepte pas les cadeaux de pacotille. »

L’homme :
« Si je pouvais te voir toute nue, je mourrais heureux.
La femme :
« Peut-être, mais si je te voyais tout nu, je mourrais de rire. »

L’homme :
« J’irai au bout du monde pour toi.
La femme :
« Oui, mais est-ce que tu saurais y rester ? »

Go to Top